VFX-Workshop, 233 rue de la Croix-Nivert, 75015 Paris

Admission sur entretien, hors Parcoursup

VFX-Workshop
VFX-Workshop

contact@vfx-workshop.com

06 61 16 19 98

une passion pour la technique et les effets spéciaux

Créer le Demogorgon !

INSPIRATION ! Nos amis de IAMag nous ont réalisé un joli bout à bout sur le Demogorgon de la saison 1 de Stranger Things !
Voici quelques informations supplémentaires sur le Design et la fabrication de la bête !

Un mélange de techniques !

Tout d’abord, il faut noter que dans la série, la créature est parfois réalisée en CGI (Computer Graphic Image), parfois en animatronique (marionette électronique animée par ordinateur) et parfois avec un acteur en costume.

Les créateurs (Aaron Sims Creative) expliquent souvent que la créature a été créé suivant leur méthode du « sketch to screen » littéralement du croquis à l’écran. Quelques crayonnés pour trouver les grandes idées. Ils sont ensuite scannés puis travaillés à la palette graphique le plus souvent en 2D puis en 3D afin d’affiner les concepts et déterminer les intensions qui guideront le développement de la créature. C’est ce qu’on voit dès le début de cette vidéo !

 

Des sculptures 3D !

On aperçoit aussi des sculptures en modèle réduit. Ces sculptures réalisées en impression 3D permettent de mieux appréhender tous les aspects de la créature lorsque son concept est bien établi. Elles permettront entre autres de déterminer les solutions techniques qui seront utilisées pour fabriquer les animatroniques et les costumes, ce qui est primordial quand on est face à quelque chose qui bien que bipède est assez éloigné de la structure de l’homme.

vers 08:00 secondes, on peut voir une version très avancée de l’animatronique. Les pédales de la fleur sont controlées par des dizaines de moteurs et servos ultra rapides, et le logiciel qui les contrôle programmé pour générer des mouvements aléatoires ce qui donne le côté organique et très vivant à la bestiole !

Quickies et Layout

Un peu plus loin, vers 15:00 secondes, on peut voir la créature en 3D, ainsi qu’un « Quickshot » ou « Quicky » qui présente une version allégée et sans textures de la bête insérée sur un fond filmé. C’est un test de layout fait après avoir filmé. Il y en a plusieurs : la bête qui s’avance vers nous, la bête qui défonce la porte, la bête éjectée contre le mur… Ce sont des plans intéressant à voir car ils permettent de comprendre ce qui a été filmé et truqué.

Après une série d’autres concepts et de maquettes sculptées, on peu voir des « breakdowns » de plans, qui permettent de voir le travail fait en post-production, tous les fx rajoutés hormis la bête, le traitement de l’image, ou encore les passes de rendu et le compositing.
On peut remercier IAMag d’avoir publié cette vidéo, et surtout un peu mieux décortiquer le travail réalisé sur la série.

 

Les commentaires sont clôts.