VFX-Workshop, 233 rue de la Croix-Nivert, 75015 Paris

Admission sur entretien, hors Parcoursup

VFX-Workshop
VFX-Workshop

contact@vfx-workshop.com

06 61 16 19 98

une passion pour la technique et les effets spéciaux

Que faire avec la 3D ?

La fabrication d’image de synthèse a de nombreux domaines d’application : l’animation 3D, les effets spéciaux, la visualisation architecturale, le design, le jeu video…

Étant dans la pédagogie depuis plus de 25 ans, et passionné d’infographie depuis plus encore, j’ai pu voir se développer de nombreuses tendances dans l’emploi de l’infographie 3D. Elle a investi progressivement de nombreux domaines. Les outils se sont développés pour nous aider à réaliser des images de plus en plus riches.

Je suis sûr que tout le travail qui a été fait a toujours été guidé par une direction : le photo-réalisme.

Toujours plus de détails, des textures de plus en plus précises, des lumières de plus en plus réalistes. Les ombres ? Le shading ? Les effets de transparence ? Les distorsions dues à certains matériaux ? L’évolution des outils de modélisation pour nous permettre de mieux travailler ce qui est organique ? Le rendu des poils et des cheveux ? La simulation des tissus et vêtements ? La simulation des fluides, de fracturation, de particules ? La lumière HDRI ? L’évolution des systèmes d’animation ? La cinématique inverse ? La motion capture ? La simulation des muscles ?

Depuis que j’enseigne j’ai toujours vu les professionnels être ravis devant les images de plus en plus réalistes qu’ont pu produire mes élèves. Que disent ces professionnels ? « Si vous voulez travailler dans les effets spéciaux vous devez montrer des travaux photo-réalistes. Vous devez montrer que votre intervention dans l’image se mélange parfaitement avec ce qui a été filmé. »

Vous voulez travailler dans le jeu video ? Ok… Comment s’appellent les sociétés pour lesquelles vous voulez travailler ? Ne seraient-ce pas des studios qui ont produit des jeux triple A ? Je me rappelle de ce que me disait un responsable de chez Quantic Dream lorsqu’ils travaillaient sur Heavy Rain : « Nous cherchons des personnes qui sachent aborder des images hyper-realistes avec un haut niveau de détail », ou encore la démarche de ce concept-artist qui a travaillé sur « Assassin’s Creed » : « Je suis photographe à la base, je me sert de ce que la photo m’apporte pour créer mes univers »

Ah ? Vous c’est plutôt l’animation ? Genre Illumination ou Pixar ? Avez vous bien regardé « Cars 3 » ? Avez vous vu la lumière ? Avez vous le réalisme des décors ? Et « Paddington 2 », est-ce de l’animation ou un film live ?

Je pense que les outils que nous utilisons sont développés pour créer des images photo-réalistes. Bien sûr on peut créer des images de tout style, mais je pense qu’il faut d’abord commencer par ce qui est photo-réaliste. Pourquoi ? Imaginons qu’un réalisateur ait besoin de multiplier un objet déjà présent dans une image. Vous devez savoir le recréer à l’identique. Vous devez intervenir sur un lieu existant ? Votre intervention doit se faire de manière invisible. Montrer un lapin qui regarde passer une voiture ? Comment on fait ?

Vous me suivez ?

Renaud Jungmann

Les commentaires sont clôts.